Seulement deux heures en voiture, j'ai visité les "falaises de isterberger"